Ma demarche artistique.

  Je suis diplômée en Philosophie, la peinture m'a prise dans ses filets, il y a plus de vingt ans. 

Avec un tableau, une photographie, une image, une installation, on provoque directement  dans le regard de l'autre une multitude de réactions, de sensations, de questionnements, d'émerveillements ou de répulsions, ce que le texte philosophique permet également quand on arrive à le déchiffrer tout comme l'oeuvre qui nous est donnée à voir.

Ce qui me plaît dans la peinture et les arts plastiques en général c'est donc cette rencontre physique avec ce qui a été pensé, puis réalisé. 

Les mots n'ont pas cette matérialité directe instinctive, ils passent par le filtre de l'intellect, puis de la mise en image. Dans l'art l'image est là devant vous.

  En tentative de résumé, une couleur qui est un sentiment, le blanc, une matière le papier recyclé et cellulose pure recyclée également (la magie des rencontres).

                                        L'inspiration, le mouvement des prières au vent tibétaines pour leur signification: avec le temps qui passe , pluie saison soleil...les couleurs s'en vont et les voeux se réalisent.

Le tissu pour le mouvement, les papiers triturés, les fils, les pigments naturels, l'eau comme reliant les éléments et le temps du séchage.

                                          la recherche photographique, les papiers en volumes, la troisième langue le japonais, le bol inspiré.

Impossibilité de résumer l'exploration artistique, elle se développe et s'enrichit sans cesse de nouvelles idées, et de découvertes de nouvelles matières et de ce que nous traversons.

Une enfance marquée par la beauté et le mystère de l'imprimerie familiale.

                                          Une question récurrente, du plâtre ?.. du béton ?... 

                                             

                                                                        Négatif.

      Du papier, des tissus , des colles , de l'eau , des pigments, des fils , des tissus, des traits de graphites, des écrits parfois, des photographies sur papiers très fin puis sur des bâches.